Spécial voiture américaine




BIG Customs est aussi dans la presse !!
Retrouvez tous les articles dans les magazines de véhicule de collection.

695 Chemin de Fondurane
83440 Montauroux


Torque #38 4ème trimestre 2021
Chevrolet Apache Fleetside 1959

  • Voiture américaine, magazine Torque #38, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Apache Fleetside 1959
  • Voiture américaine, magazine Torque #38, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Apache Fleetside 1959
  • Voiture américaine, magazine Torque #38, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Apache Fleetside 1959
  • Voiture américaine, magazine Torque #38, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Apache Fleetside 1959
    Résumé de l’article

    Qui ne s’est jamais imaginé un jour au volant d’un de ces pick-ups que l’on voit dans les séries américaines ?!
    Les « vrais de vrais » parlent de trucks ! Il est devenu un incontournable pour les familles américaines. Que ce soit pour un fermier, un artisan, un sportif ou une mère de famille, le pick-up constitue un véhicule idéale, robuste et pratique.

    C’est là que BIG Customs entre en scène ! Après l’acquisition de ce Chevrolet Apache Fleetside de 1959, nous avons voulu le restaurer tout en gardant un style « dans son jus ». Vous pensez que la peinture est d’origine ? Détrompez vous ! Cet aspect vieilli a été voulu. Des heures de ponçage et des effets de fausse rouille plus tard, nous revoilà plongés au coeur des années 60 !

    Parmi les nombreuses restaurations sur ce Chevy, nous avons installé un pare-brise « Wrap-around » enveloppant qui permet d’éviter les angles morts des montants, et est aussi adaptable pour la vitre arrière. C’est l’option Big Back Window Deluxe que nous voulions car stylé et peu fréquent. Elle offre une vue panoramique et apporte une bonne luminosité dans l’habitacle. Et pour éviter les coups de soleil sur la nuque, nous avons installé un store vénitien à l’esprit bien vintage.

    Le style d’origine est conservé avec quatre jantes en tôle 15″ et leur enjoliveur chromé. La vitre usée du compteur n’a pas été rénovée pour garder l’authenticité des années passées. Le tableau de bord accueille un autoradio à lampes fraichement repeint. Nous avons opté pour un pommeau boule en bois dans un style classique. Pour lutter contre la chaleur dans l’habitacle, nous avons trouvé un trésor : un Thermador accroché à la carrosserie coté passager.
    Coté mécanique, ce V8 a entièrement été repris et raccordé à une boîte de vitesses mécanique 3 rapports. Pour terminer, le sol de la longue benne a entièrement été recouvert de lames de bois vernies et vieillies sans oublier notre super logo BIG CUSTOMS !!

    © Crédit photos : Hubert Hainault


    Mustang & Shelby #29 1er trimestre 2021
    Allard J1 Compétition 1948

    • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #29, BIG dans la presse, voiture américaine année 40, Allard J1 Compétition 1948
    • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #29, BIG dans la presse, voiture américaine année 40, Allard J1 Compétition 1948
    • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #29, BIG dans la presse, voiture américaine année 40, Allard J1 Compétition 1948
    • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #29, BIG dans la presse, voiture américaine année 40, Allard J1 Compétition 1948
      Résumé de l’article

      Dans l’immédiat d’après-guerre aux USA, de nombreuses autos artisanales ont écumé les diverses pistes et lacs salés à la recherche de la vitesse absolue ou d’une quelconque victoire. Les grands constructeurs américains ne proposent pas de voitures de sport à leurs catalogues. Les jeunes amateurs se rabattent alors sur les roadsters et coupées des années 30, ou sur les sportives anglaises. Ces pratiques entièrement vouées à la compétition donnent naissance à une gigantesque bulle créative composée par des centaines de préparateurs dont un des plus éminents représentants sera Carroll Shelby…

      Au début de sa carrière, Carroll Shelby pilote la « Shelby Spéciale », moteur V8 Ford, qui montre rapidement ses limites. Il passe ensuite sur la Allard J2X avec laquelle il remporte trois courses sur cinq. C’est alors qu’il commence sérieusement à songer à combiner un châssis anglais, pour sa tenue de route et son agilité, avec un moteur V8 américain, puissance largement supérieure à toute concurrence : les « American Spécial ». Les prémices de la Cobra…

      Nous avons eu la chance de travailler sur le projet de la Allard J1 Compétition 1948. La mécanique sera refaite intégralement ainsi que divers travaux de carrosserie, qui avait été passablement modifiée au cours de sa vie… Spécialisés dans la mécaniques US, le moteur V8 Ford Flathead 3.6l ne nous a pas fait peur. 
      Les éléments de tôlerie étant pour le moins inexistants de nos jours, il va falloir se retrousser les manches. L’équipe a le matériel et les compétences nécessaires pour le scan et la modélisation en 3D. Très pratique pour « reboucher » les parties manquantes et la création de nouvelles pièces. C’est la jeune styliste Celia Huart qui se charge de dessiner la partie arrière en proposant deux options au propriétaire : une version avec une seule dérive côté conducteur, façon Jaguar D, et une version à deux dérives. Les croquis se transforment en modèles 3D numérisés visible sur un ordinateur pour laisser le choix au propriétaire. Il opte pour la version à deux dérives. Il ne reste plus qu’à taper dans la tôle d’aluminium et assembler le tout !

      © Crédit photos : Hubert Hainault


      Mustang & Shelby #25 1er trimestre 2020
      Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback

      • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #25, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback
      • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #25, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback
      • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #25, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback
      • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #25, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback
      • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #25, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback
      • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #25, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback
      • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #25, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1968 Shelby GT 350 Fastback
        Résumé de l’article

        La Ford Mustang est incontestablement une auto qui fait rêver, mais avec l’appellation Shelby on atteint le mythe ! Le logo SHELBY sur le capot et la teinte Sunlit Gold Metallic en font un modèle encore plus rare. Quand on sait qu’il y en a eu 1253 exemplaires en carrosserie Fastback pour l’année 1968, d’après le Shelby Registry.

        Au-delà des chiffres, cette golden Shelby a un charme irrésistible dû au fait qu’elle n’est quasiment pas restaurée. Seuls quelques petits raccords de peinture ont été opérés ici ou là, mais elle est globalement dans son jus. Quelques égratignures, quelques coups de portières, un aspect un peu mat par endroit… bref, quel charme ! Elle profite même d’une boîte à gants dédicacée par le maître en personne !

        Les puristes remarqueront que les 1968, à l’inverse des 1965, ne sont plus fabriquées dans les ateliers Shelby mais dans les usines Ford. Pourtant le cahier des charges dicté par Carroll était bien respecté ! En 65, la Shelby ressemblait plus à une Mustang préparée et optimisée pour le circuit alors que le modèle de 68 ressemble à une voiture de série. Pourtant, ce fastback Shelby se distingue au premier coup d’oeil : la face avant avec la proue avancée et deux phares longue portée rectangulaires, le capot en fibre bombé avec ses aérations multiples et prises d’air, le pare-chocs en chrome estampillé SHELBY, les flancs avec ses aérations, et enfin l’arrière dynamisé par son fameux becquet intégré.

        Le mot de la fin par Jérôme Balzano de BIG Customs : « Nous recevons de très beaux modèles dans notre atelier et c’est toujours un grand plaisir de travailler dessus, de se plonger dans leurs entrailles. Mais cette fois, c’est vraiment spécial. Le hasard a voulu que nous recevions la visite de deux Shelby au même moment. Une GT 500 et cette GT 350 de 1968. On a beau voir des autos exceptionnelles tout au long de l’année, deux Shelby des années 60, ça ne peut pas nous laisser indifférents. Le son, l’ambiance et les motorisations… c’est un vrai délice. Nous travaillons actuellement sur la réfection complète du 428FE de la GT 500, tandis que nous avons réglé quelques détails sur la GT 350. La présence de ces Shelby chez nous est une sorte de satisfaction et un aboutissement de notre travail. »

        © Crédit photos : Hubert Hainault


        Mustang & Shelby #21 1er trimestre 2019
        Ford Mustang 302 Convertible 1969

        • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #21, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 302 Convertible 1969
        • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #21, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 302 Convertible 1969
        • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #21, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 302 Convertible 1969
        • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #21, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 302 Convertible 1969
        • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #21, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 302 Convertible 1969
        • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #21, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 302 Convertible 1969
        • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #21, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 302 Convertible 1969
          Résumé de l’article

          1969 ! La Ford Mustang profitait de son succès en proposant une nouvelle carrosserie : dimensions plus imposantes, un « nez » pointu, une calandre généreuse, des ailes arrière plus galbées et des rétroviseurs profilés. La Mustang 69 est un mélange entre classicisme et sportivité musclée.

          La version convertible est à l’honneur dans cet article. Déjà par l’absence de toit qui a un style plus allégé, et par le choix de sa peinture Wimbledon White qui allie sport chic et glamour.
          En plus de sa robe blanc cassé, ce cabriolet est décoré de bandes noires du capot à la poupe en passant par les flancs, ce qui nous rappellent les modèles Boss 302 ou Mach 1.

          Habillé d’un intérieur full black, excepté le volant en bois et acier, ce cabriolet cultive une certaine élégance classique. C’est ce qu’a voulu Maurice, le propriétaire de cette belle américaine. Après l’avoir acquise aux Etats-Unis, il l’a confiée à l’équipe BIG Customs (dans le Var) pour la rendre plus fiable et sécuritaire : révision du freinage et des suspensions, le moteur V8 302ci sorti de son compartiment pour être révisé, nouvelle ligne d’échappement, peinture complète, moquette intérieur, volant en bois, installation d’une sono moderne avec look vintage…

          Notre cher Maurice n’a plus qu’à profiter pleinement de ce cabriolet Mustang qui le faisait déjà tant rêver durant sa jeunesse.

          © Crédit photos : Hubert Hainault


          Pure Vintage #16 Automne 2018

          • Voiture américaine, magazine Pure Vintage #16, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, voiture américaine année 60
          • Voiture américaine, magazine Pure Vintage #16, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, voiture américaine année 60
          • Voiture américaine, magazine Pure Vintage #16, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, voiture américaine année 60
          • Voiture américaine, magazine Pure Vintage #16, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, voiture américaine année 60
          • Voiture américaine, magazine Pure Vintage #16, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, voiture américaine année 60
          • Voiture américaine, magazine Pure Vintage #16, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, voiture américaine année 60
            Résumé de l’article

            Cet article retrace le parcours de Jérôme Balzano, créateur de Big Customs Garage, ainsi que la présentation de son équipe.

            La customisation et la préparation est une passion depuis son enfance. Habitué aux longues soirées et week-ends de bricolage dans la maison familiale, il a voulu en faire son métier. Après quelques diplômes obtenus, il revient toujours à son coup de coeur : les vieilles voitures américaines ! Il se lance alors dans son premier projet : une Chevrolet C10 Stepside de 1978. A partir de là, il se met en tête de ne travailler que ses des voitures américaines de collection.
            Il se forme sur un Chevrolet C30 de 1977, puis avec son agence, il importe 59 véhicules en un an.
            En parallèle, il monte son premier garage qui prend de l’ampleur et doit prendre une décision… Il choisit le garage bien évidemment !

            Il crée sa société et dépose le nom et le logo BIG Customs Garage. De là, des rencontres, des partages, des compétences, et une famille de coeur se forme.
            Le garage est équipé pour l’entretien, la restauration, et la customisation de véhicules US, sans oublier les scans et modélisation 3D !! En ce moment, ils sont sur un joli projet puisqu’il s’agit de la Corvette de Mme HAKKINNEN, épouse du célèbre Mika HAKKINNEN, multiple champion du monde de Formule 1.

            Le mot de Jérôme : « Plus qu’une société : c’est un projet de vie. On y met tout notre temps du lundi au samedi.
            On est un collectif, une famille, d’ailleurs ma famille a aussi pleinement pris part – à sa manière – à ce projet de garage, ma chérie Caroline aussi a été – et est encore – un immense soutien dans les périodes un peu difficiles. Elle fait preuve de patience et d’énormément d’amour en croyant à mon projet, en me soutenant, en m’aidant parfois dans la logistique. Sans elle, je n’aurais peut-être pas eu le courage d’aller jusqu’au bout dans les débuts irréguliers du garage. Parce qu’elle ne s’est jamais inquiétée. Elle a toujours été convaincue que j’y arriverai.
            Les rencontres sont devenues, chez BIG, des collaborations. Parce qu’à la base, et comme dit dans notre logo « Welcome to the family » : j’imaginais BIG Customs Garage comme une structure très collaborative, très familiale, avec de vrais savoir-faire motivés par une grande passion pour les voitures vintages, les américaines, et le travail bien fait.
            Aujourd’hui, les clients viennent aussi nous voir parce qu’ils aiment notre univers « à la californienne »: musique à bloc dans l’atelier toute la journée, notre mentalité très ouverte, l’esprit familial et la qualité de notre travail effectué « dans les règles de l’art ».
            Aujourd’hui, je suis patron de BIG Customs Garage, père d’une merveilleuse fille, et sûrement l’un des hommes les plus épanoui au monde. »

            © Crédit photos : Aenia Smith


            Mustang & Shelby #13 1er trimestre 2017
            Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K

            • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #13, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K
            • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #13, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K
            • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #13, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K
            • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #13, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K
            • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #13, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K
            • Voiture américaine, magazine Mustang & Shelby #13, BIG dans la presse, voiture américaine année 60, Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K
              Résumé de l’article

              Presque 500 000 exemplaires de Ford Mustang Coupé ont été produits durant l’année 1966, mais le modèle que nous avons là est un modèle rare et recherché puisqu’il s’agit de la Ford Mustang 1966 Coupé GT 289 Code K. Rien que ça !
              Pour la petite info, entre 1964 et 1967, Ford avait présenté le 289ci HP « High Performance » comme une alternative pour ceux qui voudraient tirer le meilleur de leur Mustang sur route comme sur circuit. Le hic c’est que la Code K ne représente que 1% de la production. Autant vous dire que 50 ans plus tard, les rescapées se font rares. Ford n’a plus proposé de Code K après 1967 et ce moteur a servi de base pour les Cobra et Shelby GT 350.

              A la réception, Olivier, le propriétaire, s’est trouvé face à un beau coupé arborant une peinture noire Raven Black du meilleur effet. C’est en se rendant chez BIG Customs Garage que les travaux de réfection ont été mis en avant. Une voiture de cette qualité mérite le meilleur des traitements par des spécialistes !

              Le mot de Jérôme « Ce très beau coupé Code K d’Olivier est arrivé dans nos ateliers peu après son arrivée en France. Nous avons dû revoir de nombreux détails de finition d’un point de vue mécanique en particulier. Freinage, moteur, système de refroidissement, échappement ou encore suspensions, il y avait au final pas mal de choses à traiter, mais ça valait le coup de s’y attarder car cette Mustang est un très beau modèle qu’on croise rarement. Nous avons également monté quelques options comme des jantes Magnum 500 ou encore le Rally Pack, sans compter quelques touches de chrome. »

              © Crédit photos : Hubert Hainault


              Chevrolet – L’esprit américain
              Chevrolet Pick-up Fleetside 1959

              • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Pick-up Fleetside 1959
              • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Pick-up Fleetside 1959
              • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Pick-up Fleetside 1959
              • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Pick-up Fleetside 1959
              • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Pick-up Fleetside 1959
              • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Pick-up Fleetside 1959
              • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 50, Chevrolet Pick-up Fleetside 1959
                Résumé de l’article

                Faisant partie de la flotte Task Force de Chevrolet, le Fleetside de 1959 se différencie par un style plus sportif dans l’ensemble, associé à une certaine élégance. L’exemplaire de cet article tend à sublimer les lignes originelles de ce truck avec des modifications en « restomod ». Le résultat est envoûtant !

                La fin des années 50 marque le renouveau pour les trucks américains. En 1959, Chevrolet en est déjà à sept millions de pick-up produits. Le modèle Fleetside se voulait très démocratique en proposant des tarifs pour toutes les bourses grâce à une vaste palette de motorisations. Côté transmission, on pouvait opter pour une boîte manuelle à trois ou quatre vitesses, ou pour une automatique.

                La cabine est équipée de généreuses surfaces vitrées, avec un pare-brise enveloppant de type wrap around et une lunette arrière plus large big back window. Notre exemplaire se veut unique en son genre, étant passé par une restauration appelée restomod. Le principe ? On se débarrasse du vieux châssis de soixante ans d’âge pour le remplacer par un modèle GMC de 1998, triangulé à l’avant. Autrement dit, on profite du style et de l’élégance de 1959 tout en ayant un comportement routier de voiture moderne. Le moteur est également remplacé par un V8 de 400 ch. Pour arriver à une telle puissance, il est quand même passé par la case préparation avec des éléments moteur signés Edelbrock. En faisant un tour dans le compartiment moteur, on remarque un vase d’expansion pour le moins original puisque réalisé à partir d’une vieille bouteille de gin en verre. Côté carrosserie, c’est plutôt la sobriété qui prime avec un ensemble qui se veut lisse mis en valeur par une peinture noir satiné. Pare-chocs, calandre, cerclages de phares ou logo de capot : tout a été rechromé ! Les gros rétroviseurs d’utilitaires ont été remplacés par de petits modèles plus discrets de forme circulaire. Pour la poupe, c’est la sobriété qui l’emporte avec la disparition du bouclier et la mise en valeur du logo Chevrolet.
                Sombre et mystérieux, ce truck ne manque pas de personnalité !

                © Crédit photos : Hubert Hainault


                Chevrolet – L’esprit américain
                Chevrolet Corvette C3 Convertible 1971

                • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 70, Chevrolet Corvette C3 Convertible 1971
                • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 70, Chevrolet Corvette C3 Convertible 1971
                • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 70, Chevrolet Corvette C3 Convertible 1971
                • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 70, Chevrolet Corvette C3 Convertible 1971
                • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 70, Chevrolet Corvette C3 Convertible 1971
                • Voiture américaine, magazine Chevrolet - L'esprit américain, BIG dans la presse, voiture américaine année 70, Chevrolet Corvette C3 Convertible 1971
                  Résumé de l’article

                  Comme son nom l’indique, la C3 est la troisième génération de la fameuse Corvette, mais c’est aussi la deuxième génération du style Stingray.
                  Les designers n’ont pas simplement repensé quelques détails de la C2 pour la transformer en C3. Ils ont ressorti une feuille blanche et sont repartis presque de zéro. Du moins pour le design, car la C3 a hérité du châssis et des moteurs de la fabuleuse première Sting Ray. Les V8 n’ont fait qu’augmenter leur puissance, encouragés par la mode des muscle cars de l’époque.

                  La C3 est passée à travers la crise pétrolière, mieux encore, la Corvette C3 continuera sa carrière de manière presque imperturbable durant quinze ans grâce à son lot d’innovations : le double toit amovible Twin Top ; des essuie-glaces dissimulés à la base du pare-brise par un flap amovible ; des poignées de porte discrètes ; les fameux phares amovibles ; des petits pare-chocs chromés et fins…
                  Avec cet exemplaire cabriolet, les ailes rebondies ressortent davantage et forment une vague. On reconnaît l’empreinte du squale avec son avant pointu et ses ouïes latérales. Plus animale que jamais, la Chevrolet Corvette C3, que l’on surnomme aussi The Shark, enflammera toujours le coeur des passionnés de voitures de sport d’exception.

                  © Crédit photos : Hubert Hainault


                  Chevrolet – L’esprit américain
                  Chevrolet Nova 1974

                  • Chevrolet - L'esprit américain, Big Customs dans la presse
                  • Chevrolet - L'esprit américain, Big Customs dans la presse
                  • Chevrolet - L'esprit américain, Big Customs dans la presse
                  • Chevrolet - L'esprit américain, Big Customs dans la presse
                  • Chevrolet - L'esprit américain, Big Customs dans la presse
                  • Chevrolet - L'esprit américain, Big Customs dans la presse
                    Résumé de l’article

                    C’est en 1962 que Chevrolet propose à son catalogue une nouvelle auto de type compact, la Nova. Elle vise à concurrencer la Falcon de l’éternel rival Ford. Les décideurs de Chevrolet étant attachés à l’initiale C ont nommé la Nova/Chevy II.
                    Ed Cole voulait une voiture fonctionnelle et économique, ainsi les ingénieurs devaient faire vite pour ne pas se faire distancer par Ford. Après dix huit mois de travail, la Chevy II/Nova sort de nulle part. L’idée d’Ed Cole est surnommée « Back to the basics », autrement dit retour à l’essentiel.

                    Côté carrosserie, l’offre est étoffée avec une berline, un break, un coupé et même un cabriolet. Quant aux motorisations, jouant la carte économique, Chevrolet propose la Chevy II en 4 ou 6 cylindres en ligne. Une option V8 était toutefois possible, mas pas d’usine.
                    Les années passent, et cette Chevy II ne trouve pas vraiment sa place, d’autant qu’en 1964 elle se retrouve concurrencée par sa cousine Chevelle. En conséquence de quoi, en 1965, la petite compacte économique opte non seulement pour les moteurs V8, mais en plus elle se transforme en muscle car. La Chevy II Nova SS développe alors quelques 300 ch.
                    Les ventes n’étant toujours pas satisfaisantes, pire, en baisse, le modèle Super Nova fait son apparition en 1968. Cette fois, il s’agit d’une refonte totale de la Chevy II.

                    Cette Nova est la voiture américaine des années 1970 par excellence, avec un design carré et de gros boucliers. En phase avec la réalité économique, la Nova de 1974 verra ses ventes augmenter progressivement, atteignant 400 000 unités cette année là. Elle est aujourd’hui recherchée pour son style et son budget raisonnable.

                    © Crédit photos : Hubert Hainault

                    Huile Gulf
                    Big Customs distributeur officiel Gulf
                    Michel Disdier, pilote Nascar, Big Customs partenaire officiel
                    Big Customs partenaire officiel Michel Disdier

                    © Big Customs Garage 2022 - Customized by iPaoo with a slice of grease and a lot of caffeine.